• Un fonctionnement à l’équilibre.
    • Aina Vao cherche à maintenir l’équilibre de ses comptes. Les investissements lourds (constructions, gros équipements) ont d’abord été pris en charge par la congrégation des Sœurs de St Maurice et par la fondation PSAM jusqu’en 2010
    • Les activités rémunératrices viennent compenser les activités déficitaires : c’est le jeu de la solidarité
  • La participation demandée tient compte des possibilités de chacun et les plus défavorisés sont accueillis.
  • Les investissements doivent donc être financés par des apports extérieurs (dons)
  • Un fonds de retraite privé vient d’être créé pour le personnel malgache, afin de fidéliser le personnel et de l’impliquer davantage dans le projet.
Témoignages
  • Une bonne santé ne doit pas être un privilège des riches. A Aina Vao les plus pauvres et démunis ont la possibilité de se faire soigner. Chacun de nous s’engage pour assurer l’accès à une médecine de bonne qualité aussi pour la population vulnérable. Aina Vao – Nouvelle Vie, c’est aussi donner une perspective.

    Frauke (volontaire de Pharmaciens sans frontières )
  • Le 06/11/17 au soir nous avons eu la surprise de voir arriver Mme Baranjely avec un grand sourire. Elle nous a apporté 20 kgs des mangues pour payer les frais de l’opération de son petit-fils.

    Sœur Marie-Jeanne (directrice du dispensaire)
  • Le Dispensaire Aina-Vao  Centre de Santé Privé  sis à Antanimasaja  dans la Région Boeny, à pour objectif  de servir la vie, de valoriser l’être humain, s’occuper des pauvres.

    Docteur Lala (médecin-chef)
  • Tous les mercredis, c’est la séance de vaccination. C’est l’occasion de contrôler la santé des bébés et de sensibiliser les mamans quant à l’importance de l’hygiène et d’une alimentation saine.

    Sœur Marie-Rose
Voir tous les témoignages